Informateur d'eau

L'eau Informée par le Domaine des 5 éléments

« L'eau est  le miroir de nos coeurs » 

Masaru Emoto

OÙ ACHETER NOTRE INFORMATEUR D'EAU ?

Eau du Reseau, Eau potable
H2O, La formule de la Vie 

C’est dans l’eau que sont apparues les premières formes de vie, il y a quelques milliards d’années. L’eau représente environ 65 à 99% de la masse d’un organisme.
Un Être Humain adulte, est constitué à 70% d’eau. L’eau stockée dans le corps est évacuée pour une partie par la transpiration et les urines, et doit être compensée en buvant ou en mangeant. Un Être Humain à besoin en moyenne de de 2 à 3 litres d’eau par jour, apportée pour une part avec de la nourriture, et d’autre part avec de la boisson. Nous pouvons vivre sans manger un certain temps, mais ne pouvons survivre sans boire plus de 2 à 3 jours

NOTRE FLYER

Sous l’empire romain, nous bénéficions déjà partiellement de l’eau courante. Amenée au cœur de nos villes  par des conduites en terre, elle provenait notamment de sources. Plus tard, l’alimentation s’est faite à partir de puits creusés dans la nappe phréatique et ce n’est qu’au XIXe siècle que les nouveaux réseaux d’eau potable ont vu le jour.

Aujourd’hui, plus de 99 % des français ont de l’eau courante à domicile. Il existe 550 000 km de canalisation de distribution de l’eau en France.

Avant d’être distribuée aux usagers, l’eau brute issue des captages doit être rendue potable.  Les traitements nécessaires sont réalisés dans des stations de production d’eau potable qui n’effectuent pas toutes le même travail.

Les traitements successifs doivent être appropriés à la ressource en eau concernée. En effet, selon son origine, son environnement et les milieux qu’elle traverse, l’eau se charge en différents éléments (minéraux, polluants…), naturels ou non, qui modifient sa composition.

Les traitements doivent pouvoir répondre à une modification temporaire récurrente de la qualité de l’eau, comme le développement d’algues ou l’augmentation de la turbidité (aspect trouble de l’eau chargée de matières en suspension).

Cependant les différentes étapes de productions d’eau potable (dégrillage, tamisage, décantation, filtration, flottaison, traitement chimiques, chlore, etc) ont un impacte non négligeable sur la structure de l’eau. (Source : services.eaufrance.fr)

Dans la nature l’eau suit des courbes en serpentant sensuellement au gré des rochers et cailloux qui croisent son chemin. C’est ainsi que l’eau naturelle trouve sa place sur Terre, et c’est ainsi que  cela devrait rester.

Avant d’arriver dans nos logements, l’eau parcourt un trajet aussi long que difficile en ligne droite. Avant, on s’installait là où il y avait une source. Maintenant, la haute pression permet de transporter l’eau sur des kilomètres et des kilomètres. La trajectoire de l’eau qui avant suivait ses courbes, est soudainement mis sous pression dans de longues canalisations droites, déstructurent complètement l’eau. Dans un circuit hydraulique, l’eau tourne des centaines de fois à angle droit, activé par des pompes électriques, laissant chacune des traces électriques ou électromagnétiques ans l’Eau. A chaque détour et chaque changement abrupt de direction, la structure de l’eau se détériore peu à peu.

Quand l’eau du robinet arrive chez vous, après avoir traversé tout un réseau hydraulique elle présente plusieurs cristaux de formes diverses avec des structures déformées. Les cristaux s’assemblent de façon chaotique sans symétrie et sans aucune esthétique. On parle souvent de gros cluster d’eau. Cette eau, sous ce format, pénètre difficilement dans vos cellules. C’est une Eau complètement déstructurée.

Boire de l’eau semble être une action anodine. Si l’eau est disponible en quantité partout dans les pays dits industrialisés, en revanche, ce que nous allons vous révéler ici va réellement changer votre façon de la consommer.

Le principal rôle de l’eau est de permettre le transport des nutriments jusqu’aux cellules et l’évacuation des déchets vers les organes d’élimination. Plus elle est pure, mieux sont assurées ces deux fonctions.

L’eau du robinet et l’eau en bouteille ne correspondent pas à ce que l’on peut appeler une eau pure.

L’eau du robinet est en effet oxydée par les traitements qu’elle subit, tel que l’ajout de chlore. Par ailleurs, elle est rendue très conductive par le calcaire qu’elle contient.

De plus, elle possède un pouvoir de dissolution limité qui gêne l’assimilation des cellules puis l’élimination de leurs déchets. L’eau du robinet serait aussi responsable des maladies dites de civilisation telles que :

  • Alzheimer : l’aluminium, utilisé pour clarifier l’eau du robinet, est soupçonné d’être une des causes de cette maladie ;
  • Cancer : la chloration de l’eau entraîne la formation d’haloformes dont on sait qu’ils sont cancérigènes ;
  • Intoxication par le plomb des canalisations : ce métal affecte surtout les enfants qui n’éliminent que 50% du plomb absorbé contre 90% pour les adultes.

L’eau en bouteille est souvent trop minéralisée. Or, le transport des minéraux et oligo-éléments métabolisés s’effectue par leur dissolution dans l’eau du corps. Ce processus requiert de l’eau faiblement minéralisée, indispensable à la bonne dissolution des différents minéraux et oligo-éléments. L’excédent de ces minéraux possède une action entartrante qui perturbe la fonction de filtration rénale (il n’y a qu’à voir l’action du tartre sur les bouilloires et cafetières).

L'eau est nécessaire à la vie. Partout où il y a de la vie, il y a de l'eau, et là où il n'y a pas d'eau, il n'y a pas de vie. Tous les végétaux et tous les animaux contiennent de l'eau. Nous-même nous sommes constitués à 70 % d'eau. Notre alimentation est essentiellement composée d'eau. Les fruits et les légumes en contiennent entre 80 et 95 %. Les aliments secs en contiennent des proportions importantes.

Qu’est-ce qu’une Eau structurée et informée ? 

Eau morte

Eau structurée

L’Eau structurée et informée a la capacité de se lier et de se délier avec les éléments qui l’entourent à une cadence de plusieurs millions de fois par seconde. Cette Eau alimente les cellules, nettoie et récupère les toxines présentent dans votre corps. Elle joue le rôle d’Eau, qui est de nettoyer et d’hydrater votre organisme. C’est le rôle de L’INFORMATEUR.

Une Eau déstructurée et désinformée est considérée comme une Eau morte, ne remplissant plus aucune de ses fonctions initiales. Elle apaisera la soif, mais ne nettoiera plus votre organisme, et en fonction des mémoires qu’elle transporte, aura des influences négatives sur vous.

Malgré ses goûts inconvenants,  ses qualitées plus ou moins bonnes, elle est avant tout potable d’un point de vu analytique, mais… La seule chose qui n’est pas quantifiable analytiquement, est sa mémoire et sa structure. Outre les mémoires électromagnétiques de pompes, il y a les mémoires des tuyaux (ce qu’ils traversent, fosses, failles, réseaux, mémoires des sols, anciens champs de batailles, proximité de cimetières, champs, station d’épurations, anciennes décharges etc.), les mémoires de pesticides, les mémoires médicamenteuses etc. Je vous parle de mémoires informationnelles, qui influences notre corps dès qu’on la boit.  

Malgré tout ce qui se trouve sur le marché, rien, nous disons bien rien existe qui va neutraliser ou transformer ces mémoires. 

Nous avons créer L’INFORMATEUR qui supprime toutes les mémoires nocives pour tout ce qui est vivant, restructure l’Eau, et ré-informe l’Eau avec les mémoires originelles que l’Univers lui à confié. 

Les plus belles explications n’ont d’intérêts, car hormis la transformation du goût de l’Eau, la douceur qu’elle procure, le nettoyage cellulaire qu’elle produit (l’odeur des urines est plus forte les premiers jours), les bains ou les douches calmantes et revivifiantes qu’elle vous impose, le respect des parois de douches ou de la robinetterie (plus de traces d’Eau ou de calcaire), les effets que l’Eau Informée a sur l’ensemble de votre Être sont indescriptibles. 

Essayer c’est l’adopter.

L'avis du Domaine des 5 Eléments

"Nous avons développé certains thèmes sur l’Eau que nous buvons, avec les aspects de traitement différents. Les recherches que nous avons effectués peuvent être une source d’inspiration et de réflexion pour vous. Vous trouverez ces informations sur internet si le coeur vous en dit, mais dans la partie « L’avis du Domaine des 5 Elements » vous pourrez lire les déductions faites par notre analyse. Toutes ces analyses ont été faites d’un point de vue énergétique.  Certaines par radiesthésie, d’autres par l’expérience, et d’autres encore par le savoir & la prise de conscience via notre métier.

En ce qui concerne l’Eau potable de votre réseau, sachez qu’elle est de loin la moins chère, mais ce n’est souvent pas de l’Eau directe de la Source non plu. Du fait de son traitement (pompage, recyclage, station d’épuration, stockage, filtration, envoyer sous pression jusqu’à chez vous), elle arrive complètement déstructurée et désinformée dans vos habitations."


OÙ ACHETER NOTRE INFORMATEUR D'EAU ?


Les memoires de l’Eau

L'avis du Domaine des 5 Eléments

"Dans nos Initiations Quantiques, nous parlons beaucoup des mémoires de l’Eau. Les mémoires contenues dans l’Eau peuvent être les mêmes que celles contenues dans les cellules de notre corps. Suivant les mémoires contenues dans notre corps, elles en créent les fréquences, qui par la loi de la résonance, la loi de l’attraction attirent à nous ce que l’on émet.

Je vous invite à faire l’expérience du riz, vous en serez surpris. 

L’Eau qui entre dans nos maisons via le réseau, porte les mémoires de tous ce qu’elle a rencontré en chemin, comme expliqué dans la section « Eau du réseau, Eau potable », où encore dans la section « Eau en bouteilles ». Quand nous mesurons par radiesthésie la vibration de l’Eau (sa fréquence vibratoire), la quasi totalité des Eaux vibrent entre 0 UB & 1500 UB (unités bovis) et certaines en négatif (cas particulier). Ce qui est très peu. Certaines Eaux comme par exemple l’Eau bénite (mémoire de prière)peut vibrer aux alentours de 22000 UB. Vous pouvez vous même informée de l’Eau avec une intention (une intention faite en conscience), et en fonction de vos intentions et de votre état d’Être, votre Eau aura la fréquence de votre intention et de votre état d’Être. Bonne ou mauvaise. Eh oui, plus haut nous vous l’avons dit, on attire ce que l’on émet. 

Les informations (Intentions) contenues dans L’INFORMATEUR sont des rituels précis, faits en conscience, et dans un état d’Être spirituel connecté. On ne peut pas informer quoi que se soit, si vous êtes en colère, déprimé, morose ou en état de victimisation. Pouvoir informer en conscience, demande d’avoir effectué un gros travail sur soi, et pas dans un état où l’on croit être bien, il faut l’ÊTRE.

Si on est pas dans cet état de conscience modifié, pas de connexion, et rien ne se passe.

C’est pour cela que les résultats de L’INFORMATEUR ne sont pas quantifiables analytiquement, ils ne sont quantifiables uniquement sur vous, par les transformations que vous allez vivre tous les jours. Cela se passe à un autre niveau, sur d’autres Plans.

L’Eau traversant L’INFORMATEUR à une fréquence de 85000 UB, je vous laisse imaginer de quelle nature sont les informations qu’elle contient."

OÙ ACHETER NOTRE INFORMATEUR D'EAU ?

L'eau en bouteille

Des bienfaits pas toujours prouvés
Prisées pour leurs vertus curatives depuis l’Antiquité, les eaux minérales ont connu un formidable engouement à partir du XIXe siècle avec le développement du thermalisme. Soucieux de prolonger les effets de leur cure à la maison, les patients achètent alors en pharmacie les flacons d’Evian, Vittel ou Vichy, disponibles sur prescription médicale. À l’époque, une eau doit avoir démontré ses propriétés thérapeutiques auprès de l’Académie de médecine pour mériter le nom d’« eau minérale ». Ainsi les bienfaits purgatifs d’Hépar ont-ils été reconnus en 1875, et de nombreuses eaux minérales naturelles ont été homologuées avant les années 1980. Aujourd’hui, plus rien n’impose cette reconnaissance, et un embouteilleur doit simplement demander l’autorisation d’exploiter une source d’eau minérale naturelle au préfet. « C’est une demande très documentée comprenant notamment une étude sur les caractéristiques géologiques, les résultats d’analyse et l’avis d’un hydrogéologue agréé par les autorités de santé », indique Béatrice Adam, déléguée générale de la Maison des eaux minérales.

Les minéraliers continuent pourtant de vanter les vertus de leurs eaux, en se basant sur ces anciennes attestations de l’Académie de médecine. Plus rarement, ils font référence à des recherches scientifiques récentes. Hélas, la plupart sont financées par les minéraliers, telle cette étude menée en 2014 sur 200 femmes pour démontrer l’efficacité d’Hépar contre la constipation. D’autres, comme des travaux conduits par le laboratoire Dermscan en 2008 prouvant que Vichy-Célestins permet d’augmenter l’hydratation de l’épiderme (toutes les eaux n’ont-elles pas cette fonction ?), ne nous ont pas été fournies malgré nos demandes.

Cette absence de preuves solides ne signifie pas que les bienfaits n’existent pas – de nombreux travaux montrent l’effet sur le corps des minéraux, qu’ils viennent de l’alimentation ou de l’eau (y compris du robinet !). Mais l’Académie de médecine pointait elle-même, dans un rapport publié en 2006, la nécessité de « développer la recherche fondamentale et clinique » pour obtenir des données fiables. « Les eaux minérales naturelles sont devenues un produit de consommation de masse, et sont souvent utilisées sans discernement, indique le Pr Jacques Hubert, urologue au CHU de Nancy et coauteur de ce rapport. La plupart peuvent être consommées par toutes les catégories de population grâce à leur teneur modérée en minéraux mais certaines d’entre elles risquent d’exposer à des troubles en cas de consommation exclusive ou au long cours. » Aussi, si les eaux riches en calcium peuvent être utiles pour prévenir et traiter l’ostéoporose, les eaux fortement minéralisées comme Contrex ou Rozana (plus de 1 500 mg/l de résidu sec), et surtout celles riches en sodium (Badoit, Vichy), sont contre-indiquées en cas d’insuffisance rénale ou cardiaque. Il est donc utile de bien connaître ses besoins.

Même si les bienfaits des minéraux contenus dans les eaux en bouteille sont réels, les producteurs manquent d’études indépendantes étayant ces affirmations. (Source cà m’intéresse)

Deux fois plus contaminée par des particules de plastique qu'au robinet

93% des eaux en bouteille de 11 marques contenaient des microplastiques, dans une quantité variable mais en moyenne deux fois plus élevée que dans l'eau du robinet, selon une nouvelle étude. Les risques pour la santé restent encore très peu connus.

En moyenne, les chercheurs ont trouvé, dans chaque litre d'eau, 10,4 particules d'une taille environnant 0,10 millimètres. Il s'agissait notamment de polypropylène, de nylon et de polytéréphtalate d'éthylène (PET). Les quantités étaient inégales : certaines en contenaient des milliers, d'autres aucune. Ainsi, Nestle Pure Life et Gerolsteiner ont montré les densités moyennes les plus élevées respectivement à 930 et 807 microparticules par litre, contre 30 pour San Pellegrino et Minalba, qui présentaient la plus faible contamination. "Je pense que cela vient du processus d'embouteillage. Je pense que la plupart du plastique vient de la bouteille elle-même, de son bouchon, du processus industriel d'embouteillage", a expliqué Sherri Mason à l'AFP. "De l'eau dans des bouteilles en verre contenait aussi des microplastiques", signale cependant l’étude. Selon Orb Media, Anca Paduraru, porte-parole de la Commission européenne en matière de sécurité alimentaire, a déclaré que si les microplastiques ne sont pas directement réglementés dans l'eau embouteillée, "la législation indique clairement qu'il ne doit pas y avoir de contaminants". Jacqueline Savitz, responsable Amérique du Nord pour l'ONG Oceana qui lutte contre la pollution des océans, a estimé que cette étude apportait une raison de plus de limiter la production de bouteilles d'eau en plastique. "Il est plus urgent que jamais aujourd'hui de faire en sorte que les bouteilles d'eau en plastique soient une chose du passé", a déclaré cette représentante de l'ONG qui n'a pas participé à l’étude.

L'avis du Domaine des 5 Eléments

"L'impact environnemental de l'eau en bouteille est jusqu'à 3 500 fois supérieur à celui de l'eau du robinet » (Geo 06/09/2021)"

25 millions de bouteilles en plastique sont consommées puis jetées chaque jour en France. Environ une sur deux seulement sera recyclée. Elles constituent donc une source de pollution considérable pour l’environnement et une grande menace pour l’écosystème marin : les plastiques blessent ou tuent nombre de tortues, mammifères marins et oiseaux.

 C’est pas le seul vous direz-nous, mais cela donne à réfléchir. Mais sur le terrain de la pollution plastique, la grande gagnante restera toujours… l’eau du robinet ! 

Aujourd’hui, l’eau en bouteille s’écoule en moyenne à 50 centimes d’euro le litre, soit 270 euros par personne et par an pour une consommation quotidienne de 1,5 litre. C’est 135 fois plus cher que l’eau courante (0,0037 euro le litre en moyenne, 2 euros par an). 

ARTICLES À LIRE

Vous avez compris, nous ne buvons jamais d’Eau en bouteilles. Si vous n’en prenez pas conscience maintenant, plus rien ne vous fera prendre conscience.


Adoucisseurs d'eau

Peut-on boire de l’eau adoucie ? 
Le calcaire présent dans l'eau que l'on utilise se transforme en tartre qui vient alors se déposer dans les canalisations et altérer les appareils électroménagers. La solution à ce problème ? L'installation d'un adoucisseur d'eau. Mais l'eau adoucie est-elle potable ? Peut-on la boire sans risques ?

L’eau est un bien précieux qui sert quotidiennement dans l’usages domestique, et demande parfois des traitements particuliers. Si la carafe filtrante permet d’allonger la durée de vie des petits appareils, elle n’est souvent pas suffisante. L’adoucisseur d’eau est un appareil destiné à traiter l’eau calcaire, et à éliminer de sa composition les ions magnésium et calcium responsables de la formation du tartre. L’adoucisseur se branche directement à l’arrivée d’eau, et filtre ainsi le liquide dès son entrée dans le réseau d’eau domestique. Une eau calcaire est qualifiée d’eau « dure ». Plus sa teneur en ions calcium et magnésium est élevée (on parle de niveau de TH : titre hydrotimétrique), plus une eau est dure. L’adoucisseur, comme son nom l’indique, est donc conçu pour rendre l’eau plus douce. Comment cela fonctionne ? L’adoucisseur piège tout simplement les ions calcium et magnésium dans une résine, tout en libérant à la place des ions sodium en quantité équivalente.

Boire l’eau d’un adoucisseur : est-ce possible ?
Nous sommes de plus en plus nombreux à faire attention à ce que nous consommons, et notamment à la qualité de l’eau que nous buvons. A priori, l’eau adoucie est potable et conforme aux normes en vigueur. Toutefois, l’eau filtrée par un adoucisseur possède une teneur en sodium beaucoup plus élevée que la normale. L’OMS recommande ainsi de ne pas boire de l’eau d’un adoucisseur, puisqu’une forte teneur en sodium peut être néfaste pour la santé. Il est donc déconseillé de boire de l’eau adoucie, en particulier pour les personnes fragiles comme les bébés, les femmes enceintes, les personnes âgées, les hypertendus et les cardiaques.

Un adoucisseur d’eau nécessite en plus un entretien rigoureux et fréquent, afin de maintenir un bon fonctionnement et une bonne hygiène de l’eau filtrée. Mal entretenu, un adoucisseur peut engendrer une prolifération bactérienne dans l’eau filtrée, et donc provoquer des risques pour la santé.

L'avis du Domaine des 5 Eléments

« Déconseillé aux bébés, aux femmes enceintes, aux personnes âgées, les hypertendus et les cardiaques ». Il ne reste pas beaucoup de personnes pouvant boire cette Eau. Rien que de savoir cela nous nous demandons qui utilise encore un adoucisseur. Et ce n’est pas tout.

La forte teneur en sodium des eaux adoucies avec sel, interdit tout arrosage de jardin ou d’irrigation, car la perméabilité du sol est affectée. En raison de la haute teneur en sodium, le sol devient dur et compact, réduisant abondamment la vitesse d’infiltration de tel sorte que les végétaux n’ont plus assez d’eau disponible.

L’adoucisseur au sel  demande un remplissage de sel continu (environ 1 kg par m3 d’eau traité X le nombre de m3 d’eau consommé). 

L’adoucisseur se régénère en fonction de la dureté de votre Eau, de la capacité de l’adoucisseur: Régénérer veut dire qu’il va consommer de l’Eau potable pour nettoyer le système des micro-bille s (résine) qui font l’échange ionique afin de capter le calcaire. Entre 100 et 150 litres par régénération. 150 l X 52 semaines = 7800 Litres par an. Quand même. Juste pour rincer un appareil. Et ce n’est pas le pire, puisque c’est vous qui payez. L’Eau potable utilisée pour la régénération remonte dans le sel qui va créer une saumure, passer en sens inverse dans la résine (il faut bien les nettoyer de temps en temps), et va être rejetée à l’égout. Des taux élevés de chlorures déversés peuvent représenter un danger pour l’environnement, car cela affecte les espèces sensibles exposées dans les cours d’eau.
Le rejet des saumures usées dans l’environnement peut provoquer la contamination de la nappe phréatique et affecter la salinité de l’eau. (Comme s’il n’y en avait pas encore assez qui polluent).

Tout cela sans compter le prix des contrats d’entretiens (si si, il faut que quelqu’un passe environ deux fois par an), le sel, l’eau consommé pour la régénération, l’oubli de remplir le sel et ses conséquences, etc. etc.etc.

Nous vous conseillons, pour la santé de la Planète, la santé de votre famille, la santé de votre compte bancaire de bannir cette solution.

Les carafes filtrantes

Si l’eau du robinet est très contrôlée en France, certains d’entre nous, gênés par le goût, ou souhaitant limiter l’achat de bouteilles en plastique, s’intéressent aux carafes filtrantes. Qu'en est-il de leur efficacité ? Quelles précautions prendre ? 

En France, l’eau du robinet est soumise à de nombreux contrôles. Les Agences régionales de santé (ARS) vérifient près de 70 critères sanitaires de façon régulière. "Ce qui fait de l’eau le produit alimentaire le plus contrôlé", assure le Dr Philippe Beaulieu, médecin responsable du département "Qualité santé" au Centre d’information sur l’eau. De ce fait, les substances nocives, comme les nitrates ou les pesticides, ne peuvent être présents qu’en quantité infinitésimale, sous les seuils fixés par la réglementation.

Pour certaines communes toutefois, souvent situées non loin de cultures agricoles intensives (environ 4 % des foyers), une dérogation permet de dépasser les taux réglementés, dépassements qui, selon le Dr Beaulieu, ne seraient pas nocifs pour la santé. Un argument en faveur des carafes de filtration ? Probablement. Car s’agissant du goût de l’eau du robinet, chlorée pour éliminer tous les germes et éviter sa contamination par les bactéries, il suffit de la placer au frais pendant une heure pour le voir disparaître.

Quels filtres sont utilisés dans les carafes ?
Tous sont soumis à la norme Afnor P41-650. Les cartouches filtrantes sont généralement en polypropylène recyclable, et les carafes doivent utiliser des plastiques à usage alimentaire.

Les filtres au charbon actif 
Ces filtres sont issus de l’écorce de noix de coco. Le charbon actif piège le chlore, les molécules organiques et certains pesticides. Il relâche des minéraux comme le calcium, le fer et le magnésium : cela améliore immédiatement le goût de l’eau du robinet et l’enrichit en minéraux.

Son inconvénient : il ne filtre pas le calcaire. L’eau filtrée n’a donc aucun intérêt pour préserver l’électroménager (bouilloire, fer à repasser…).

Le charbon actif est parfois argenté afin d’éviter la prolifération des bactéries sur le filtre. Mais les ions argent, d’après le spécialiste, pourraient être relargués dans l’eau consommée. Or, ces particules pourraient avoir un impact sur le rythme du coeur chez certains patients souffrant d’insuffisance cardiaque.

Les billes de résine 
Deux sortes de résines existent : les résines anioniques qui éliminent les nitrates, les sulfates et les phosphates, et les résines cationiques qui éliminent le calcium, le magnésium, le fer et les métaux lourds. L’avantage de ces filtres est qu’ils éliminent le calcaire.

L’inconvénient : ils retirent des minéraux essentiels, qui devront être compensés par l’alimentation.

Le rayonnement UV-A 
Il détruit le chlore et ses dérivés, certains résidus de pesticides (glyphosate) ou traces de médicaments (diclofénac et carbamazépine). Le procédé dure environ 15 minutes et doit être réalisé sur des bouteilles étanches.

Il a démontré son efficacité sur la destruction des germes. L’eau ainsi filtrée n’a pas de date limite de consommation si elle est conservée au frais après ouverture.

Les perles de céramique 
Elles suppriment le goût désagréable de l’eau, atténuent significativement les dépôts calcaires et retardent le développement des pathogènes, mais ne retiennent pas les pesticides.

Quelles précautions faut-il prendre avec les carafes filtrantes ?
La qualité minérale de l’eau filtrée est parfois amoindrie. De plus, celle-ci doit être consommée rapidement, dans les 24 à 48 heures si elle est réfrigérée (à l’exception de l’eau traitée par UV-A).

Enfin, une mauvaise utilisation de sa carafe filtrante peut conduire au relargage de différents contaminants (ions argent, sodium, potassium, ammonium) dans l’eau de boisson, à un abaissement du pH, voire à une altération de la qualité microbiologique de l’eau, comme l’a rappelé l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation.

Les cartouches doivent être régulièrement changées, suivant les indications des fabricants. Entre l’investissement de départ, puis l’achat de filtres, les carafes filtrantes peuvent s’avérer assez onéreuses.

Les carafes filtrantes ne sont pas conçues pour rendre potable une eau qui ne l’est pas. Elles doivent uniquement destinées à être utilisées avec de l’eau destinée à la consommation humaine distribuée au robinet

(Source Santé magazine)

L'avis du Domaine des 5 Eléments

"Le slogan commercial souvent utilisé par les vendeurs de carafes filtrantes: « Boire une Eau plus saine que celle du robinet et moins chère que celle en bouteille ». Il est vrai que l’Eau en bouteille est 65 fois plus chère en moyenne que l’Eau du robinet, sans parler de son impact environnemental.

Un rapport de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) conclut à l’efficacité plus que discutable des carafes filtrantes. Cet avis confirme les mises en garde de Que Choisir qui rappelle que, mal utilisées, ces carafes s’avèrent de véritables nids à bactéries. Mais surtout, l’Agence de sécurité sanitaire met en garde les usagers contre de possibles contaminations microbiologiques dues à un mauvais usage des dites carafes. En 2010, nous avions déjà effectué des analyses montrant que si les carafes filtrantes tiennent plutôt bien leur promesse en laboratoire, il en va autrement quand elles sont utilisées à la maison ! À domicile, les contaminations bactériologiques sont quasi systématiques et sur les 31 foyers s’étant alors prêtés à l’expérimentation d’une carafe, tous voyaient la qualité de leur eau dégradée par la carafe filtrante. (Source que choir)

Nous pensons que ces carafes sont très limitante, puisque l’utilisation de l’Eau filtrée ne sert que pour la consommation journalière, et si vous l’utilisez pour la cuisson de vos plat, il faudrait s’y prendre à l’avance pour la filtration, car elle n’est pas très rapide. Le filtre de la carafe est utilisable pour environ 100 à 150 litres à peu de chose prêt. Sacré gestion. Pour le nettoyage, la douche ou le bain, oubliez. Pensez aussi que le fait du non remplacement de la cartouche est source de contamination, et Dieu sait, cet oubli fait parti de la vie. La vibration de l’Eau est la même, elle ne change pas. Cela créer aussi de la dépendance, car les filtres sont liés à la carafe, et nous sommes fermement obstinés à plutôt aller vers l’indépendance d’un système (ça c’est notre façon de voir les choses, on y oblige personne)."


L'eau osmosée

Arnaque & dangers
Plus récemment, certains équipent leur domicile d’osmoseurs. Des appareils à placer sous l’évier pour filtrer l’eau. Une eau osmosée que l’on peut aussi se procurer dans certains magasins bio « en vrac », tout comme les céréales. Chacun peut apporter son récipient à remplir de cette eau totalement pure. Trop, même. Cette eau a subi un procédé nommé osmose inverse : après une filtration, les molécules d’eau traversent une membrane qui retient les pesticides, les nitrates, le plomb… mais aussi les sels minéraux. « Si cette eau extrêmement filtrée est débarrassée des polluants, elle prive aussi de minéraux essentiels notamment calcium et magnésium », prévient Adeline Trégouët. Des apports encore plus fondamentaux pour des personnes qui ne boivent pas de lait, allergiques ou végétaliens.

En s’appuyant sur une analyse exclusive de plusieurs eaux osmosées, 60 Millions de consommateurs n’y va pas par quatre chemins : « La consommation d’une eau osmosée est à déconseiller étant donné les risques de carence en minéraux et la plus grande contamination potentielle par des germes. » Car les filtres, mal nettoyés, sont pourvoyeurs de bactéries

Autre paradoxe : « Ce procédé est un désastre écologique. Pour obtenir un litre d’eau osmosée, il faut 3 à 7 litres d’eau, car on va asperger à haute pression la membrane qui sert de filtre », reprend Adeline Trégouët. On vous laisse faire le calcul sur l’année du gâchis d’eau.

(Source 20 minutes.fr)

L'avis du Domaine des 5 Eléments

L’eau traitée par osmose inversé libère les minéraux dissous, l’eau est distillée et à le pouvoir d’absorber activement les toxines de l’organisme. Pour une cure, cette Eau est tout à fait efficace. Nous avons bien dit une « cure ». L’Eau osmosée est fortement détoxiquante, à long terme peut s’avérer dangereuse pour la santé. Elle ne détoxique par seulement les toxines, mais provoque sur du long terme des carences en sodium, potassium, oligo-éléments comme le magnésium dont la carence provoque notamment des problèmes cardiaques. Les aliments cuits dans de l’Eau filtrée à osmose inversé réduit considérablement leurs valeurs nutritives, puisqu’elle en retire les minéraux.

L’eau filtrée osmosée absent de minéraux est très acide, puisqu’elle  les dissous (calcium, magnésium et oligo-éléments) est acidifie le corps, ce qui augmente le risque de développer certaines maladie comme l’ostéoporose, l’hypothyroïdie, l’arthrose, maladie coronarienne, vieillissement prématurée etc. A l’inverse, boire de l’Eau trop chargée en minéraux est aussi nocif pour la santé, car pour éliminer l’excédant de minéraux, notre système digestif est sollicité à l’extrême.

De plus sur les rapports du Pr de bio-ingénierie Gérald Pollack, l’osmose déstructure l’Eau qui rend nécessaire sa restructuration.

60 millions de consommateurs à fait une analyse exclusive de plusieurs eaux osmoses. Le résultat de ces analyses est sans appel: « La consommation d’une eau osmosée est à déconseiller étant donné les risques de carence en minéraux et la plus grande contamination potentielle par de germes, car les filtres mal nettoyés, sont convoyeurs de bactéries ».

Le caractère écologique est aussi à prendre en compte: ce procédé et un désastre écologique. Pour obtenir un litre d’Eau osmosée, il faut 3 à 7 litres d’Eau, car on va asperger à haute pression la membrane qui sert de filtre, faire le calcul sur l’année du gâchis d’Eau. ( institut national de la consommation).

Nous pensons que tout est dit.

L'Informateur

Notre métier de thérapeute et nos connaissances du monde énergétique nous a fait découvrir de multitudes de situations auprès de centaines de personnes que nous avons eu la chance de rencontrer, et qui nous ont fait confiance au cour de ces dernières années.

Entre les harmonisations de lieu de vie, harmonisations de lieus de travail, les séances de développements personnel, nettoyages énergétique, sonothérapies, bains de nature, les interventions dans les lieux d’élevages, les agriculteurs, maraîchers etc, nous ont fait prendre conscience de dénominateurs communs répétitifs :

  • Pollutions de lieu de vie/travail
  • Problème de santé
  • Problèmes émotionnels, de couples, trouver sa place, relationnels etc.

Et si nous trouvions une solution adapté afin de résoudre de façon homogène, respectueuse, la source de nombreux de ces dysfonctionnements?

Nous avons trouvé : L’INFORMATEUR


Vous souhaitez acheter notre informateur d'eau ? Contactez-nous

L’Eau Informee 
L’Eau Informée est dotée d’un pouvoir de pénétration intensifié. On constate une amélioration des fonctions cellulaires, & une meilleur hydratation des tissus. La quasi totalité des retours nous informent une augmentation de l’énergie ressentie, après l’absorption d’un verre d’eau. 

 « On ressent ou l’eau coule dans notre corps, c’est incroyable »

Les bains, les douches quotidiennes devient de véritables cures de jouvence. L’eau absorbée par notre peau est nettement augmentée, et permet une hydratation naturelle sans crème. 

L’Eau Informée revitalise nos cheveux et notre peau
Nous avons reçu différents témoignage de personnes avec différent problème de peau (psoriasis, rougeur, irritation, peau sèche etc.) ou le fait de prendre des bains ou des douches à l’Eau informés à résolu leurs problèmes de peau. Je voulais faire prendre conscience à toutes ces personnes que ce n’est pas uniquement les douches ou les bains (qui bien sûr contribuent) qui ont résolus ces problèmes, c’est aussi et surtout de boire de l’Eau informé qui contribue à tous ces changements, du fait du nettoyage cellulaire, des émotions refoulées et de toutes leurs toxines, qui peuvent s’évacuer de façon naturelle (urines), et n’ont plus besoin de s’exprimer au travers d’éruptions cutanés. 

Le Vortex généré par l’INFORMATEUR restructure l’eau, les minéraux INFORMÉS contenu autour de L’INFORMATEUR neutralisent les mémoires nocives de l’eau (chlore, métaux lourds, résidus médicamenteux, pesticides etc), et ré-informe l’Eau aux valeurs optimales du vivant. 

La ré-information de l’Eau permet sa restructuration, modifiant la structure minéralogique et morphologique ( le tartre sera transformé de calcite en aragonite) neutralisant fortement les problèmes de calcaire. 

L’Eau Informée solutionne beaucoup d’inconvénients dans le monde de l’agriculture, de l’élevage, l’horticulture, le maraîchage, le jardinage etc. Bien-être animal, Bien-être de l’Humain, végétal, ré-énergétisation de la Terre. 

Dans notre travail de thérapeute, la première fonction est de refaire circuler l’énergie dans le corps physique en reconnectant les corps énergétique à la Terre et au Ciel, ré-harmoniser les chakras, colmater les fuites d’énergies, et augmenter la fréquence vibratoire de la personne. Toutes ces informations se trouve dans l’Eau dès que vous la buvez. 

Fermez les yeux, buvez un verre d’Eau Informée, et ressentez ce qui se passe.

Tout se réaligne. Le meilleur conseille pour bien commencer votre journée, est de boire un ou deux verres d’eau tiède à jeun (35/40°, température corporelle). Cela permettra de vous réaligner dès votre réveil, de préparer votre système digestif à reprendre du service (pas d’eau froide, le corps utilise énormément d’énergie pour réchauffer cela, et votre flore intestinale n’apprécie pas du tout). Cela vous augmentera également votre taux vibratoire avant votre petit déjeuner, et de libérer toutes les toxines de votre corps accumulées pendant la nuit.

L’INFORMATEUR dans l’élevage, en agriculture, maraîchage, horticulture.
Les animaux buvant de l‘Eau informée profitent des même bien-fait que l’être humain. 

  • Poils plus brillant avec plus de vitalité
  • Moins de perte de poils
  • Plumes plus abondantes sur des élevages de canard et de poules
  • Moins de stress, beaucoup plus calme
  • Plus de vitalité et de souplesse sur des chiens d’un âge avancé

En agriculture, maraîchage, horticulture, pépinière, l’Eau informé permet une meilleur germination, le rendement sur les cultures est supérieur car il y a une meilleur pénétration de l’Eau dans les cellules, et leur système immunitaire naturel est optimal. Cela est dû a la restructuration de l’Eau ainsi qu’à sa ré-information. L’INFORMATEUR a été transformé de sa forme original sur de diamètre plus important afin de pouvoir informer le lisier destiné à l’épandage, à l’information de la nourriture des animaux, le lait, le jus des pressoir, le vin etc. D’innombrable dérivé de L’INFORMATEUR sont en cour, suite à des demandes dans le secteur alimentaire, notamment avec des structures en inox, mais toujours avec les mêmes intentions, le respect du vivant.

Comme vous l’avez compris, L’INFORMATEUR est une solution simple, économique et durable.
Les résultats ne sont ni quantifiables, ni analytiques, ils se situent sur un autre Plan, informationnel.
Les résultats se font ressentir sur les changements que l’on vit, que l’on ressent.

L’INFORMATEUR est dans son pouvoir optimal à partir de 21 jours d’instillation. Pourquoi ? Outre les changements organoleptiques de l’Eau ressentis, l’élévation de fréquence ressentie, L’INFORMATEUR va agir sur toutes les mémoires :

  • Mémoire des murs
  • Mémoires du sol
  • Mémoires cellulaires
  • Mémoires du corps
  • D’autres mémoires que nous ne pouvons exprimer sur cette pages.

Pour transformer ces mémoires, il faut 21 jours révolus. Pour exemple de la puissance d’une mémoire, je vous invite à déplacer le tiroir contenant les couverts de votre cuisine dans un autre tiroir. Les deux-trois premiers jours vous vous dirigerez à ce nouvel emplacement, et les jours suivants vous vous tromperez plus d’une fois, en ouvrant l’ancien tiroir, et ce pendant environ 21 jours. C’en est de même pour toutes les mémoires. Une fois ces mémoires transformées, les fonctions informationnelles de L’INFORMATEUR seront optimales à 100%.

OÙ ACHETER NOTRE INFORMATEUR D'EAU ?